LES MEILLEURS TARIFS

ASSURANCE ET MUTUELLE CHIEN

Les courtiers en assurance représentent 86 % des primes d’assurance commerciale au Royaume-Uni. Pour l’assurance responsabilité civile professionnelle, la proportion est encore plus élevée. Ainsi, seule une petite partie des primes d’assurance commerciale est souscrite par les assurés directement auprès des assureurs. Ce guide explique pourquoi il en est ainsi et pourquoi l’utilisation d’un bon courtier est très bénéfique à la fois pour l’assuré et pour l’assureur.

Courtier d’assurance : que fait-il ?

Si vous êtes une très petite entreprise et que vous souhaitez simplement acheter en ligne une couverture d’assurance de base rapidement et à bas prix, sans aucun conseil, les sites web de comparaison offrent un excellent rapport qualité-prix. Pour les autres entreprises, en revanche, la situation est plus complexe. Si vous êtes responsable de la souscription d’une assurance pour votre entreprise, vous avez le devoir de veiller à ce que cela soit fait correctement. Ce qui est presque impossible sans les connaissances et l’expertise nécessaires en matière d’assurance.

Le caractère abordable des primes d’assurance est bien sûr une décision d’achat importante. Toutefois, si vous êtes comptable, avocat, architecte, concepteur de logiciels ou autre prestataire de services complexes, l’achat d’une assurance responsabilité civile professionnelle sur la base des seules primes n’est pas approprié pour votre entreprise. D’autres facteurs doivent être pris en compte pour que le produit fonctionne correctement. Les courtiers en assurance s’en chargent et fournissent également d’autres services d’assurance importants. Ainsi, en faisant confiance à un courtier à Reims comme BSA Courtage, votre entreprise peut se concentrer sur ses activités principales. Basé au 22, rue Marguerite Harang, 51370 Saint-Brice-Courcelles, le courtier possède de grandes compétences en assurance professionnelle pour les entreprises du BTP et de la construction. On peut aussi se fier à son expertise en matière d’assurance transport et d’assurance pour les particuliers.

Les raisons de recourir à un courtier en assurance

Voici quatre raisons pour lesquelles les entreprises font appel à des courtiers en assurance

Accès au marché

Tout d’abord, la plupart des compagnies d’assurance privées opérant en France ne traitent pas directement avec les entreprises. Elles n’acceptent que les demandes soumises par l’intermédiaire de courtiers d’assurance. Pourquoi ? Les courtiers sont la principale voie d’accès d’un assureur au marché et cet arrangement permet aux assureurs de réduire les coûts de marketing et d’administration. La compagnie traite avec un grand nombre de courtiers et ce « réseau » de courtiers garantit un flux constant de nouvelles affaires rentables.

Les courtiers sont des experts en assurance et parlent le même langage que les souscripteurs. Il est donc beaucoup plus facile et moins coûteux pour les assureurs de traiter directement avec les courtiers d’assurance. Cet arrangement justifie des primes et des commissions de courtage moins élevées.

Les courtiers d’assurance facturent-ils des primes moins élevées ?

Contrairement à la croyance populaire, il est presque toujours moins cher de traiter avec un courtier qu’avec une compagnie d’assurance. Toutefois, un nombre croissant de courtiers évitent les petits clients (par exemple les indépendants) parce que les primes qu’ils paient ne sont pas nécessairement moins chères. Pourquoi ? En partie parce qu’il existe un vaste choix d’assureurs en France et qu’un bon courtier connaît le marché et les meilleurs tarifs bien mieux que vous. C’est son métier.

Ainsi, un bon courtier négociera les primes avec un ou plusieurs assureurs en combinant les discussions techniques, les enchères, l’influence commerciale et, bien sûr, ses relations d’affaires. La confiance et le respect sont des éléments importants de la relation courtier-assureur et peuvent faire une différence significative dans les conditions finales convenues.

L’adéquation du produit assure la tranquillité d’esprit

Il existe sur le marché des centaines de polices d’assurance responsabilité civile professionnelle différentes, qui sont généralement des documents complexes, truffés de termes d’assurance et de jargon juridique. Bien qu’elles puissent se ressembler, elles ne doivent pas être jugées en fonction de leur couverture, car il faut un œil expérimenté pour bien comprendre ce qui est couvert et ce qui ne l’est pas.

La plupart des entreprises de services professionnels doivent adapter leurs polices à leurs besoins spécifiques. Par exemple, pour couvrir les problèmes hérités du passé, pour s’adapter à des conditions de travail spécifiques ou à des accords de sous-traitance. Les courtiers se chargent de ces tâches, ce qui leur évite d’être des spécialistes de l’assurance. L’achat par l’intermédiaire d’un courtier d’assurance procure une certaine tranquillité d’esprit, car il permet de bénéficier de l’attention d’un expert et d’une protection sur mesure pour l’entreprise.

Droit des assurances

La divulgation complète à des fins d’assurance a toujours été un terrain miné, mais la nouvelle loi le rend encore plus difficile. Pourquoi ? La loi sur les assurances est entrée en vigueur en 2016 pour les polices d’assurance commerciale. En vertu de cette loi, les assurés ont le devoir de fournir des informations aux assureurs, ce qui inclut l’obligation de présenter les risques de manière équitable. Les assurés doivent divulguer toutes les informations pertinentes connues à la direction générale et aux responsables de l’assurance.

La loi renforce les obligations de l’assuré et confère des responsabilités importantes aux responsables des accords d’assurance. Un bon courtier expliquera les exigences et les obligations prévues par la loi et participera au processus de collecte d’informations et de présentation des risques.